Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Be Boz Be Art - Page 13

  • Les questionnaires du Népal

    Imprimer

     

    Nous avons enregistré près de 1000 questionnaires de la Forêt des âmes en provenance du Bikalpa Art Center de Katmandou

    IMG_6430.JPG

    Lien permanent Catégories : Be Boz Be Art 0 commentaire
  • Voyage au coeur du Tibet en Chine et dans le monde

    Imprimer

     

     

    Le Ministère des affaires étrangères chinois a traduit le texte "Voyage au coeur du Tibet" en chinois et en anglais....

    Peut-être qu'une version tibétaine verra le jour...

    IMG_6481.jpg

  • La Forêt des âmes à Djibouti

    Imprimer

    image-6.png

    C'est l'histoire d'une rencontre.

    Lors du débat sur "l'égalité" mené à Bombay en août 2013, Albane Buriel Pasquiau a échangé sur son association "L'Atelier des Rêves" qu'elle a crée à Rennes (la ville dont elle est originaire. Ce projet "Dessinons nos rêves", elle le transporte à travers le monde, les lieux, là où le vent la porte. 

    Nous avons longuement discuter du fait qu'elle demande aux enfants de dessiner leurs rêves. De créer, d'exprimer, de développer leur imaginaire. Tout le monde n'a pas accès à cet imaginaire. 

    Depuis ce moment de rencontre, en pleine mousson, nous avons échangé. Et l'art est toujours au coeur de nos conversations.

    Quelle belle histoire de la retrouver là-bas à Djibouti solidaire de la Forêt des âmes et des actions que Spirit of Boz mène à travers le monde. 

    Aujourd'hui, elle amène ce projet au coeur de l'Université de Djibouti, au sein du DUT Carrières sociales "publics et problématiques spécifiques".

    La rencontre aura lieu ce dimanche ! A suivre...

     

    Pour découvrir la Forêt des âmes, cliquez-ici !

    Lien permanent Catégories : Be Boz Be Art 0 commentaire
  • Julien Friedler - Métaphysique de l'errance par Sonia Bressler

    Imprimer

    image082.jpg

    Ni le temps, ni l’espace tels que nous les connaissons ne suffisent à saisir la forme, la matière de la pensée et de la création de Julien Friedler.
    C’est en ce sens, qu’il faut comprendre la métaphysique de l’errance. Elle est une promenade (proche et lointaine), une joie autant qu’un doute, un trouble et une effervescence. Elle se joue de nos habitudes, de nos observations. Elle se mêle à des questions existentielles et dessine des perspectives nouvelles. Interroger les formes d’art de Julien Friedler, c’est ouvrir les portes d’une construction sociale différente. Il nous faut laisser de côté la ligne droite. Elle existe quelque part, elle sous-tend l’action, le cercle, le carré, la Parole des Anges, la créativité. L’essence même de Julien Friedler c’est l’expérimentation et ses rebonds. L’écoute, le murmure de la pensée, les joies, les doutes, la peinture autant que la poussière sont des éléments de création. Le temps devient un prisme hors de lui-même, l’espace se tord, se dissout, renaît, s’expérimente sous différents angles que des personnages empruntent.
    Il faut, avec lui, accepter de poser l’Art (au sens de créativité) au cœur de la vie, de la construction sociale, économique… C’est écouter la mesure du mouvement du monde, c’est définir une alternative.

    Cliquez ici pour vous procurer le livre !