Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Give up Bruxelles-Tovegan

    Imprimer



    Ceci est la nouvelle version de la vidéo de présentation du projet give up au Togo. Les scènes qui ont posé problème à notre précedente réunion ont été retirées.  merci de poster en commentaires des suggestions ou des avis concernant ce montage ou simplement le valider si vous le trouvez adéquat. Merci. E.

    Lien permanent 3 commentaires
  • Le Projet Littéraire "Double vue" Julien Friedler / Norbert Hillaire

    Imprimer

    Julien Friedler/Norbert Hillaire

     

    DOUBLE VUE

     

    Ce livre se veut d’une espèce encore trop rare, le premier sans doute d’une collection à venir aux éditions Somogy : il refuse l’opposition du dire et du faire, de l’action et de la réflexion, du cerveau et de la main – bref de la théorie et de la pratique, du philosophe et de l’artiste.

    En effet, face à a complexité de l’univers de Julien Freider, sa richesse, la diversité de ses matériaux, de ses formes, de ses intentions , de ses engagements et de ses enjeux - à la frontière du social, de l’esthétique, et des sciences du rêve, on se dit qu’il est peut-être moins intéressant de le commenter, de l’analyser depuis un point de vue surplombant – celui du critique d’art, du philosophe, de l’esthéticien - que d’en partager les enjeux, et de le suivre à travers le dédale des questions qui, contrairement aux apparences, hantent notre temps, comme elles hantent la mémoire de l’artiste – l’amour, la mort, le langage, la poésie, la métaphysique, l’enfance.

    Cette posture, est au demeurant d’autant plus intéressante à occuper aujourd’hui que nombre d’œuvres contemporaines, qui sont le fait d’artistes-chercheurs parfaitement informés des questions de la théorie de l’art, ont, en quelque sorte « internalisé », dans le langage qui est le leur, les postures esthétiques, les sciences, les convictions politiques qui soutiennent leur activité artistique. Ce ne sont pas simplement des formes/ matières qui appelleraient ensuite une réflexion distanciée, en surplomb, ce sont des formes qui pensent, ou des pensées qui forment.

    Tel est le cas de Julien Friedler, dont l’expérience de théoricien de la psychanalyse se vérifie dans la construction comme feuilletée de son art, un peu à l’image de l’inconscient décrit par Freud puis Lacan, et qui lui permet de créer un monde lui même « structuré comme un langage »1, un alphabet de signes disposés et déposés selon des agencements savants, agencé en différentes strates et formant un réseau complexe de correspondances qui vont du Livre au Boz, de Jack Balance aux bébés et éternels joujoux de l’enfance universelle, de la pulsion graphique à l’exégèse du texte sacré revisitée, des totems aux tabous, de la peinture à l’installation et au réseau.

    S’il ne s’agit pas de commenter cette œuvre, il ne s’agit pas non plus de la prendre comme une illustration d’une thèse (celle, par exemple, de la propension des artistes contemporains à diversifier leur langage, leur technique et leurs matériaux).

    Ni commentaire, ni illustration :

    Il s’agit, pour le théoricien (spécialisé entre autres dans les relations entre création artistique et créativité entrepreneuriale) que je suis (mais qui est aussi un artiste), de construire un objet inédit à partir du travail de l’artiste qu’est Julien Friedler (mais qui est aussi un théoricien) : un livre de correspondances et de résonances fondé sur l’activité de recherche et de création de l’un et de l’autre, sur les interactions entre l’une

    1 Pour Jacques Lacan, on s’en souvient, « l’inconscient est structuré comme un langage ».

    et l’autre démarche, comme une machine de pensée dont le moteur ne fonctionnerait que dans l’échange et les commutations secrètes entre la culture de l’image et celle du livre, entre les arts de la vue et ceux de la voix, dans ces passages secrets où se jouent et se construisent les opérations de l’art et de la pensée - entre pratique et théorie, entre action et contemplation, entre recherche et création.

    Ce faisant, ce livre entend porter un éclairage indirect sur la réalité de notre temps et contribuer discrètement au renouvellement de ses cadres de pensée. Un réalité qui nécessité plus que jamais de réconcilier les puissances du calcul et de l’économie mondialisée d’un côté, et la force indomptée des symboles de l’autre – de faire fonctionner ensemble, et au risque du malentendu, le conteur et le computer.

    Norbert Hillaire

    Lien permanent 2 commentaires
  • Epi Communication à Monaco

    Imprimer

    Screen shot 2011-05-30 at 6.20.10 PM.pngStella a obtenu l'accord de "Epi Communication" à Monaco pour une aide à la publication d'un livre sur l'oeuvre de Julien Friedler écrit par Norbert Hillaire.

     

    Lien permanent 2 commentaires
  • Prochaine réunion le 20 juillet 2010

    Imprimer

    248119988_988e14e4c4.jpegChers tous, la prochaine réunion d'équipe aura lieu le mercredi 20 juillet 2010 à Bruxelles. À partir de 13h30, rendez-vous à l'atelier du Boz. 

    La réunion se déroulera selon deux points :

    > le point des actions menées sur les deux mois écoulés

    > le point sur le mécénat (enjeu, relations, contacts, idées)

    Lien permanent Catégories : Rencontres 0 commentaire
  • Présentation de la forêt des âmes

    Imprimer

    Screen shot 2011-05-27 at 3.26.56 PM.png

    Téléchargez ici la présentation de la "Forêt des âmes" faite par Sonia pour présenter le projet à l'ambassade de Chine.

    Foret_ames.pdf

    Version du document du 1er juin 2011

    Lien permanent 0 commentaire