Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Réunion en novembre

    Imprimer

    IMG-20110926-00287.jpg

    Chers tous,

    Merci pour votre participation à la réunion d'octobre, la présentation des vos univers pour le site Spirit of Boz.

    La présentation et la discussion des projets en cours. 

    La prochaine réunion aura lieu le 3 & le 4 novembre 2011 à Bruxelles. 

    Au menu les bonnes nouvelles, les avancées, le mécénat, les questions juridiques, les différentes communication.

     

    A bientôt, Julien Friedler

     

    Lien permanent 0 commentaire
  • Suivre au fil des jours le projet en Indonésie

    Imprimer

    Screen shot 2011-09-24 at 1.41.22 PM.pngPour commencer et entretenir les contacts avec les artistes en Indonésie, faciliter les échanges à venir et leur permettre de découvrir l'univers entier du Boz, j'ai mis un blog en place. 

    Vous pourrez ainsi suivre les événements qui auront lieu en Indonésie, lors de mon déplacement. Cet espace est conçu pour mettre en avant les rencontres in situ. Tout le monde pourra suivre et réagir en direct.

    Ce blog sera relié à une page Facebook Spirit of Boz Indonesia - HUTAN JIWA. Les mises à jour se feront, a priori, automatiquement.

    Double intérêt : une communication spécifique pour le Boz, et un lien avec les autorités locales et les différents acteurs locaux.

    Le blogger est un espace gratuit. L'initiative pourra donc se répéter à chaque déplacement, les artistes, les rêveurs pourront ainsi également y laisser leurs traces.

     

    Donc rendez-vous à cette adresse ! 

     



     


     


    Lien permanent 0 commentaire
  • Indonésie (suite)

    Imprimer

    Carte_Indonesie.gif

    Le projet "Indonésie" se complète. L'Ambassade de France à Jakarta a reçu positivement le dossier de présentation "Forêt des âmes".

    Donc avant de rejoindre Yogyakarta et les interviews programmées. Voici ce que je tente de mettre en place.

    > Un travail avec les enfants des rues. Portraits photographiques avec des dessins des enfants

    > Des interviews autour des deux questions "Comment caractériser cette époque ?" "Comment voyez-vous l'avenir ?" 

    > Des questionnaires

     

     

    Dès que j'ai des nouvelles, je vous préviendrai. Et un dossier complet sur le projet est en préparation.

     

     

     

    Lien permanent 0 commentaire
  • Projet documentaire sur la jeunesse de l'art: note d'intention esthétique actualisée

    Imprimer

     

    Projet documentaire sur la jeunesse de l’art

    (Titre provisoire)

     

    Synopsis :

     

    Interroger l’Artiste, questionner l’art là où il naît, en faire état, tendre vers son enfance.

    En ce début de XXIème siècle où l’art et l’esthétique se définissent en creux, dans l’infini des discours et des formes possibles, la chose échappe à son mot. Ce film/documentaire se veut l’épopée d’un narrateur candide, un Socrate à la recherche d’une définition de l’art, d’une vérité, d’une genèse. Ce qu’il sait sur l’art est la seule chose qui puisse être clairement et distinctement établie aujourd’hui: l’art est l’œuvre des artistes. Il décide de parcourir le monde à la recherche de ces artistes pour les interroger et essayer de comprendre ce qu’ils font, et pourquoi ils le font ?

    Interroger la fonction et la valeur de l’art, individuelle et collective.

     

    Le paradigme : l’art contemporain – les jeunes artistes

     

    Voulant contourner les idées préconçues, le narrateur ne va ni dans les musées, ni dans les galeries, mais dans des espaces « neutres » où des artistes se rassemblent pour montrer spontanément leur création en dehors des carcans institutionnels et commerciaux. Le poncif idéaliste des « artistes purs », jeunes, pas encore pervertis par les enjeux extérieurs à la « création pure », fait partie de la position candide naïve du narrateur. Il vogue de rencontres en rencontres, dans les lieux alternatifs qu’on lui indique.

     

    Intention :

     

    Proposer une définition de l’art qui n’en soit pas une. Une définition  contemporaine qui dépasse les limites du langage et s’empare de la béance entre le mot et la chose pour y intercaler des images, une temporalité, une abstraction, une liberté d’interprétation. Que cette définition soit narrative , subjective et prenne en compte l’expérience réelle du narrateur-documentariste qui part à la rencontre d’œuvres et d’individus et s'enrichit des mots et des images auxquelles il est confronté. 

     

    Forme :

     

    La forme du film et la narration suivent l’expérience réelle que le tournage du documentaire apporte. La découverte de lieux étranges, l’incertitude initiale face aux œuvres d’art contemporain, le temps nécessaire à  les appréhender, à comprendre ce qui se passe entre les artistes et découvrir l’authenticité de ce qu’ils font.  Les interviews permettent de créer un lien, une relation. Dans l’échange rhétorique et le traitement de l’interview, c’est la rencontre du narrateur candide et de l’artiste qui est matérialisée. Les discours des artistes ouvrent des perspectives sur l’interprétation de leurs œuvres, souvent obscures au premier abord et qui prennent de la profondeur grâce à la rencontre avec leur auteur et le discours éclairant qu’ils apportent. Mais de nombreuses questions restent en suspend. Ce sont ces questions qui structurent la progression du film et du voyage. La matière première, c’est le contenu des interviews, les fulgurances du discours, épaissies et mises en relations avce les images d’œuvres, de lieux, de vie, qui nuancent la rigidité du langage et ouvrent les perspectives d’interprétation des discours (Les discours des artistes et du narrateur – voix off - qui philosophe et spécule sur ses expériences).

     

    Lien permanent 5 commentaires
  • Point sur le projet Indonésie

    Imprimer

     

    Suite à la rencontre organisée par l'espace Culturel Louis Vuitton à Paris autour du thème "Art & communautés", j'ai pu rencontrer plusieurs personnalités intéressantes : Marc Decrop (commissaire indépendant et expert au CNES Art contemporain Asie, il vit à Hong Kong et réalise des expositions en Europe notamment) ; Elisabeth Inandiak (écrivain, grand reporter qui vit à Yoggakarta - Java, elle est passionnante, partie il y a 22 ans à Java, elle y est restée), Marie le Sourd qui est la responsable du Centre Culturel Français de Yoggakarta qui est entrain de passer la main mais qui soutient notre projet.
    Autour de la table, des artistes français, des responsables de galeries. Etc. Pendant plusieurs heures, ont été présenté les systèmes de création en Indonésie qui est purement "contemporain" en un sens très proche de la pensée de Julien. La création n'appartient à personne, les artistes sont dans la rue, tout le monde crée en respectant à la fois le passé, l'avenir, les mythes, la mystique. Tout se passe en non-stop jour et nuit. Tout est lié à l'histoire de cette terre, tout repose sur la solidarité.

    IMG-20110906-00151 (1).jpg

     

    Paris-20110906-00152 (1).jpg

     

    Lien permanent 0 commentaire
  • Proposition de bulletin d'adhésion à Spirit of Boz

    Imprimer

    Chers tous,

    Veuillez trouver ci-joint un exemple de bulletin d'adhésion à Spirit of Boz. 

    Spirit of Boz – Association Julien Friedler.pdf

    Cependant plusieurs questions se posent :

    • Comment proposer un paiement ? Le chèque est-il envisageable à travers l'Europe ?
    • L'Adhésion en ligne n'est pas suffisante (elle est rapide, mais ne touche pas l'ensemble de notre public)
    • Virement bancaire ?
    • La fiscalité étant différente dans chaque pays, chaque pays devra avoir son bulletin avec la déduction précisée

     

     

    Lien permanent 0 commentaire